🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


« Il n’a pas été respectueux »

« Je me tais ou j’explose… »

« Je suis débordé(e) ! »

Comment écouter son intuition au travail, sans être envahi(e) par le mental ?

« Être débordé(e) », c’est laisser le pouvoir au mental. Quand votre énergie est dans votre tête, alors, vous avez 1000 idées à la minute, vous vous dépêchez, vous avancez vite quoi qu’il arrive, vous accélérez, et vous avez du mal à respirer sans même vous en apercevoir… 
 
Et ce n’est pas fini ! C’est aussi la « to do list » sous la douche (dixit l’un de mes clients) ou des maux qui apparaissent (toujours d’après les expériences de mes clients coachés : troubles du sommeil, mal au dos, mal au cou, etc.)
 
Le mental, c’est à la fois la force des dirigeants que j’accompagne en coaching, et c’est aussi leur pire ennemi, surtout quand ce mental prend toute la place.
 
Alors, pour redonner le pouvoir à votre intuition et laisser le mental agir UNIQUEMENT quand c’est nécessaire, je vous invite à découvrir mon article.
Sommaire
  1. C’est quoi l’intuition ?
  2. Le "remote viewing" et "Intuitio"
  3. Comment distinguer le mental de l’intuition ?
  4. Comment ralentir le mental et accéder à l’intuition ?
  5. Application & clés pratiques
  6. Sources pour aller plus loin
C'est quoi l'intuition ?
Pour commencer, voici quelques exemples concrets d’intuitions.
  • Vous pensez à une personne et elle vous appelle.
  • Vous êtes en réunion, ça tourne en rond, personne ne trouve de solutions, et subitement, vous avez une idée fulgurante qui fait avancer le groupe.
  • Vous ne savez pas comment développer cette nouvelle idée…et un matin au petit-déjeuner vous avez une piste de type EUREKA !
  • C’est aussi l’histoire d’une entreprise familiale, dont les dirigeants ont écouté leurs intuitions, pour y entrer, mais aussi pour faire grandir l’entreprise depuis le père fondateur jusqu'à la descendance.
Étonnant ? Non ! Car nous avons tous vécu au moins l’une de ces situations. Mais, allons plus loin avec ceux qui se sont intéressés et s’intéressent encore à l’intuition.
 
L’intuition est étudiée à la fois par des chercheurs en sciences humaines, mais aussi par des scientifiques :
  • Laurent Gounelle, écrivain et philosophe (je vous parlerai de son roman initiatique Intuitio)
  • Eric Berne, fondateur de l’Analyse Transactionnelle 
  • Christophe Haag, chercheur en psychologie sociale à l’EM Lyon, qui s’appuie sur les neurosciences
  • Jeanne Sciaux Facchin, Psychologue, spécialiste des profils hauts potentiels
  • Janet Metcalf, responsable du Laboratoire métacognition et mémoire à l’université Columbia (New York, États-Unis)
  • Julien Bobroff, physicien et vulgarisateur, qui dit haut et fort que « Développer l’intuition quantique c’est possible »
Voici quelques définitions de l’intuition, vue par certains des chercheurs que je viens de citer :
« C’est la rencontre entre ce que l’on sait déjà, les compétences, la mémoire à long terme, l’analyse de l’environnement et l’expérience » Jeanne Sciaux Facchin 
 
« L’intuition est une forme d’intelligence qui s’adapte très vite à un environnement mouvant » Christophe Haag
 
« L’intuition est souvent vue comme le fait d’atteindre des solutions de manière directe, sans l’intervention d’un raisonnement logique et analytique » Janet Metcalf
 
Éric Berne parle du « petit professeur » à l’intérieur de soi, celui qui sait instantanément
Le remote viewing et Intuitio
Mais qu’est-ce donc ? 
Intuitio, c’est le roman de Laurent Gounelle. Et le « Remote viewing », c’est une méthode qui permet de faire la visualisation à distance. Quel est le lien entre Laurent Gounelle et le « Remotve viewing » ? Eh bien, Laurent Gounelle a été initié par le créateur de la méthode.
Le créateur de cette méthode n’est autre qu’un ingénieur, Harold Poutof, inspiré par la rencontre d’un artiste doué d’intuition. Harold Poutof était intrigué par cette intuition artistique, et il a effectué ses recherches au SRI (Stanford Research Institute). Ça aurait pu s’arrêter là, mais non !...
Un peu comme dans le roman de Laurent Gounelle, Harold Poutof a été approché par la CIA. Pour faire court, son étude a été financée par la CIA pendant 25 ans ! Cette méthode a été développée aux USA à des fins de renseignements et resta secrète pendant longtemps…
Le « Remote viewing » a pour objectif de décrire une cible de toute nature (lieu, événement, personne…) en utilisant conjointement son intuition et son raisonnement.
Dans le podcast Métamorphose, Laurent Gounelle cite un exemple concret d’application de la méthode, guidée par son créateur :
  • Mettre la photo d’un lieu dans une enveloppe
  • Décrire le lieu le plus précisément possible, via l’écriture et les mouvements de la main
Laurent Gounelle a une culture scientifique et était septique…jusqu’à ce qu’il en fasse lui-même l’expérience. Avec une culture scientifique, le mental est très présent, voire trop présent. Mais savez-vous distinguer le mental de l’intuition ?
Comment distinguer le mental de l'intuition ?
Pour faire simple, le mental c’est votre mégaphone interne…Quand il dysfonctionne, il parle tout le temps à l’intérieur de votre tête, il n’y a pas de pause, pas un silence, il fonctionne à toute vitesse… 

A la différence de votre intuition qui elle, est fulgurante, rapide, instantanée. Elle arrive à un moment inattendu et elle génère de la surprise. 
Comment ralentir le mental incessant et gagner en sérénité ?
Les clients que j’ai questionnés ont quelques techniques personnelles, des habitudes qui leur permettent de calmer le mental. Comme toutes les habitudes, pour que les effets soient à long terme, encore faut-il les maintenir pour que cela devienne une compétence inconsciente. 

Je vous propose donc une habitude intéressante : la pleine conscience.  La pleine conscience ou la pleine présence, c’est être au contact de tout son corps et pas seulement au contact de sa tête.
Prenez quelques minutes, assis ou assise, pour faire cette expérience avec moi. Oserez-vous ?!
Comment avez-vous vécu cette expérience du body scan ? En se prêtant au jeu, vous pouvez vous sentir apaisé(e) ou être toujours dans l’agitation mentale. C’est normal. Parfois, il est possible de lâcher prise et parfois c’est plus difficile, et c’est ok, tout va bien. C’est une expérience.

Quand le lâcher prise est là, quand le corps est relâché et le mental apaisé, alors, l’intuition apparait.
"L’intuition est une vue du cœur dans les ténèbres." André Suarès
Application et clés pratiques
Choisissez maintenant une situation de travail pour laquelle votre mental est envahissant.
Je vais vous donner des exemples, tirés de mes expériences de coaching de dirigeants (avec ou sans équipe, peu importe).
  • Mes journées sont trop chargées, je ne sais plus où donner de la tête
  • J’ai un projet de déménagement de l’entreprise, tout devient prioritaire, et j'ai envie de tout faire en même temps 
  • Je pars à la retraite, j’y pense et j’ai du mal à passer à l’action pour transmettre l’entreprise
Ça y est, vous avez votre situation ?
Alors voici des clés pour écouter votre intuition :
  1. Connectez-vous à vos sensations physiques et à votre respiration
  2. Séparez votre jugement et vos émotions (pur produit de vos pensées et d’alimentation du mental)
  3. Délocalisez l’énergie du mental dans le corps
  4. Sans jugement, laissez émerger les sensations
  5. Donnez une signification à vos sensations
  6. Écoutez votre intuition, vous savez
Pour me lire plus souvent, rejoignez le groupe QUESTIONS DE DIRIGEANTS ! Au plaisir de vous y retrouver.
Sources pour aller plus loin
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

« Il n’a pas été respectueux »

« Je me tais ou j’explose… »